Acceuil

Accueil > Autres actions > 80 km/h, passage en force de la mesure ?

80 km/h, passage en force de la mesure ?

mardi 12 décembre 2017, par FFMC 69

Selon Le Point, le gouvernement a déjà décidé, ce sera 80 km/h sur les routes françaises bilatérales, donc sans séparateur central, la vitesse maximale passera de 90km/ à80 km/h

Une fois de plus ce serait une décision complètement arbitraire puisque les expérimentations ont montré que ce changement de vitesse n’amenait pas de baisse du nombre des accidents, c’est probablement pour cela que les résultats n’ont jamais été communiqué officiellement.

Quand on regarde les chiffres de la sécurité routière malgré les baisses de vitesses, l’augmentation considérable du nombre de radars le nombre de décès des usagers fragiles n’a quasiment pas bougé depuis 7 ans, certes celui des automobilistes est en baisse mais ne serait-ce pas plutôt dû au progrès très importants faits par les constructeurs dans la sécurité des automobilistes.
Si on compare les chiffres :
Motos en 2010 704 décès en 2017 688 (-2%)
Piétons en 2010 485 décès en 2017 485 (-0%)
Cyclistes en 2010 147 décès en 2017 174 (+18%)
Cyclomotoristes en 2010 147 décès en 2017 113 (-54%)

Cet échec montre bien que la direction prise par les différents gouvernements n’est pas la bonne. Le tout répressif qui consiste à mettre des radars partout, allant jusqu’à privatiser le contrôle de vitesse, n’est pas la solution les chiffres et l’expérimentation le prouvent.
Si, au lieu d’aller encore une fois vers plus de contraintes et de répression on s’appliquait déjà à faire appliquer les règles en vigueur (usage des clignotants, absence de téléphone au volant, lutte contre les addictions, etc...) nul doute que les usagers fragiles et donc la sécurité routière, bénéficieraient d’une vrai baisse des accidents.
A moins que l’état ne se préoccupe plus du renflouement de ses caisses par le biais des radars que de la sécurité des usagers puisque, comme l’a démontré un rapport sénatorial les fonds récoltés ont d’autres fins que les investissements en sécurité routière.

La Fédération Française des Motards en Colère demande qu’une vrai politique de sécurité routière soit mise en œuvre.
Quelques exemples :
- Que l’argent récolté par les radars servent à la sécurité pour les usagers : entretien des routes, doublage des glissières de sécurité, aménagements des "points noirs", etc...
- Que les autoroutes soient rendues aux usagers et accessibles gratuitement puisque il s’agit du réseau le moins accidentogène. Pourquoi les personnes les moins aisées n’auraient pas droit à la sécurité ?

Signez, faites circuler, et soutenez la FFMC, de notre coté nous continuerons à vous défendre !
LIBERTÉ, ÉGALITÉ, CIRCULEZ !!!

Le lien pour signer la pétition.



Fédération Française des Motards en Colère Editions de la FFMC - Moto Magazine Assurance Mutuelle des Motards Association pour la Formation Des Motards FFMC Loisirs Commission Stop-Vol Commission Juridique ERJ2RM Fédération Européenne des Associations Motocyclistes BANNIERE MOUVEMENT
© Copyright FFMC 2013 - Tous droits réservés FFMC 69 - 19 Avenue Jean Jaures - 69007 Lyon - Tel : 04 72 71 00 00 - ffmc69@ffmc.fr Contact  |   Plan du site  |   Mentions légales
ADMINISTRATION Réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL